Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Thierry Marx : Tartuffe à la dérive ? 

Alors qu’il vient d’annoncer officiellement son départ des cuisines du Mandarin Oriental (Paris) pour mieux se concentrer sur sa table parisienne Onor, Thierry Marx a toujours revendiqué et assumé une place à part dans le vaste panorama des chefs de cuisine. Omniprésent dans les médias, homme-sandwich pour n’importe quel produit à vendre, boulanger à ses heures, professeur à d’autres, syndicaliste sur le tard, le petit gars de Ménilmontant se rêve en génie omniscient alors qu’il a en réalité tout raté ou presque.

Ce contenu est réservé aux abonné(e)s Bouillant(e)s, vous pouvez vous abonner en cliquant ici

Les infos chaud-Bouillantes

Les derniers articles

Opinion

Le restaurant du 21e siècle en 80 mots

Tables et concepts