Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Cédric Béchade : « Être aubergiste, ça crée de la solidité pour la maison »

Chef, cuisinier, aubergiste : voilà des mots si proches et si différents à la fois. Dans son Auberge Basque, posée à Saint-Pée-sur-Nivelle (Pyrénées-Atlantiques), Cédric Béchade a pris soin au fil des années de distinguer ces vocables pour mieux faire évoluer son travail quotidien. Au sein de son « auberge contemporaine », il revendique le fait de « nourrir » ses convives et de penser à leur « bien être ».

Ce contenu est réservé aux abonné(e)s Bouillant(e)s, vous pouvez vous abonner en cliquant ici

Les infos chaud-Bouillantes

Show-chaud

Les derniers articles

Opinion

Le restaurant du 21e siècle en 80 mots

Tables et concepts