Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Les Grandes Tables du Monde : caisse vide, congrès annulé et panique à bord

Depuis l’arrivée de David Sinapian à la présidence des Grandes Tables du Monde en 2015, accompagné par le délégué général Nicolas Chatenier, l’association n’a cessé d’être au coeur d’importantes remises en question sur ses objectifs, son fonctionnement et, surtout, ses dysfonctionnements. Cette année, faute d’argent, le Congrès de Naples a été annulé au dernier moment, le délégué général a été remercié et la crise, longtemps sourde, commence à se faire jour et à fissurer un édifice mal en point. Certains membres estiment même que les Grandes Tables du Monde n’ont plus aucun avenir dans son format actuel. Enquête sur une association en pleine débandade.

Ce contenu est réservé aux abonné(e)s Bouillant(e)s, vous pouvez vous abonner en cliquant ici

Nouveau

Concept et projet by Tablées+

Dans le cadre de sa newsletter mensuelle « Tablées+ » (publiée le dernier jour de chaque mois), qui présente l’ensemble des ouvertures de restaurants, récentes ou à venir, le média Bouillant(e)s développe une approche éditoriale complémentaire avec la rubrique « Concept et projet ». Celle-ci permet à des chefs de présenter très concrètement leur nouvelle adresse, avec des rubriques fixes : concept, nom de l’enseigne, marqueurs culinaires, offres liquides, fonds et fonds (de commerce) et des éléments complémentaires en fonction de chaque adresse. 

Tablées+

Écosystème vivant, complexe, se transformant au rythme des évolutions sociétales et culinaires, le restaurant ne cesse de changer dans sa forme, ses usages, son périmètre. En 80 mots, Bouillant(e)s dresse un portrait qui se rêve exhaustif du restaurant d’aujourd’hui, avec amusement, réflexion, analyse, culture et impertinence.

Les articles les plus lus