Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Schorre (Saint-Valery-sur-Somme, 80) : repas bouche baie

Dans une Baie de Somme qui ne brille pas par la grande qualité de ses restaurants, Schorre revendique être une « table de racines et de curiosité ». Ouverte depuis quelques mois, elle connait un vrai succès grâce au travail de son chef François-Xavier Sailly. Est-ce justifié ? Bouillant(e)s y a trainé ses guêtres.

Depuis quelques années, les restaurants sont friands de punchline. Il faut, en quelques mots forts, poser un engagement, une vérité, une identité. La communication moderne est ainsi faite et, inévitablement, il y a à boire et à manger. Dans la jolie Baie de Somme, du côté de Saint-Valery-sur-Somme, le restaurant Schorre a opté pour « Table de racines et de curiosité ». Un mot qui plonge, un autre qui fait lever le regard et interpelle. En bas de l’imposant entrepôt à sel, entièrement rénové et modernisé, Schorre démarre donc une énigme et un élan de… curiosité. 

Le restaurant Schorre se situe au second étage d’un bâtiment entièrement réaménagé

Deuxième étage, espace tout en longueur, contemporain à souhait, murs clairs et plafond industriel, matériaux bruts et tables modernes bien espacées. Puis, dans le prolongement, une terrasse qui fait envie, ouverte sur toute la baie. Deux menus en sept (80€) ou quatre services (50€) avec à chaque fois un accord liquide sur mesure. Le chef, François-Xavier Sailly, trentenaire, change ses plats régulièrement, au fil des saisons. Dans l’assiette, il y a exactement ce que l’on aime dans la cuisine d’aujourd’hui quand elle est maitrisée : un esprit bistronomique – pour sa générosité, sa gourmandise, ses douces caresses – et une technique gastronomique précise, mais jamais démonstrative. Son travail sur le fromage constitue un exemple d’intelligence, autour du brie. Il travaille ainsi trois affinages différents, l’un en brut, un autre en sauce et un troisième dans une brioche qui vous chahute comme il faut. Un petit régal fromager qui rappelle que trop de restaurants, et même parmi les plus grands, font souvent une grosse impasse créative à cette étape du repas. Les desserts « de cuisiniers » concluent agréablement le repas. 

Produits parfaitement sourcés, maîtrise des goûts comme des quantités, carte des vins habile, avec quelques coups de coeur bien sentis (les vins du génial Maxime Dancoine par exemple), pain fait maison et service d’une impeccable gentillesse : Schorre s’impose avec évidence comme une très belle table dans une région bien pauvre en la matière. À découvrir avec… envie et curiosité. 

_____

Schorre | 2 quai Lejoille, Saint-Valery-sur-Somme (80) | 09 77 75 42 03 | www.schorre.fr | Ouvert du mercredi au samedi midi et soir, ouvert le dimanche au déjeuner | Menu en sept services (80€) ou en quatre services (50€) ; accords mets et vins proposés (six verres à 40€ pour le huit services, trois verres à 20€ pour le quatre services)

Les infos chaud-Bouillantes

Les derniers articles

Opinion

Le restaurant du 21e siècle en 80 mots

Tables et concepts