Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Michelin France 2024 : la liste des tables rétrogradées

Le guide Michelin a annoncé, lundi 4 mars, les tables qui perdaient une ou plusieurs étoiles. Vous trouverez ci-dessous la liste officielle. Néanmoins, il faut souligner qu’elle est en réalité incomplète puisque plusieurs restaurants ont fermé en 2023 sans qu’ils n’apparaissent dans la liste (Maison Benoit Vidal à Val d’Isère ; 14 Février à Saint-Amour, Maison Jeunet à Port-Lesney…). Quant au départ du chef Eric Frechon du restaurant Epicure, triplement étoilé dans l’édition 2023, il a manifestement été annoncé trop tard : la table jouira toujours de ses trois étoiles dans la version 2024 du guide papier. 

Officiellement, 31 tables connaissent une dégradation d’étoile cette année, contre 35 l’an dernier.

_

Passage de trois à deux étoiles

La Bouitte (Saint-Martin-de-Belleville, 73)

_

Passage de deux à une étoile

Cheval Blanc Lembach (Lembach, 67)

_

Passage de une étoile à zéro

Nature (Armentières, 59)
Les Oliviers (Bandol, 83)
Le Bénaton (Beaune, 21)
Le Val d’Auge (Bondues, 59)
René’ Sens (La Cadière-d’Azur, 83)
La Signoria (Calvi, 2B)
La Barbacane (Carcassonne, 11)
Hostellerie de l’Abbaye de la Celle (La Celle, 83)
Château de Courban (Courban (21)
Le 1825 – La Table (Gesté, 49)
La Table de la Mainaz (Gex, 01)
Le Chiquito (Méry-sur-Oise, 95)
Roza(Nantes, 44)
Jin (Paris, 1er arr.)
ERH (Paris, 2e arr.)
Auberge Nicolas Flamel (Paris, 3e arr.)
Ogata (Paris, 3e arr.)
L’Atelier de Joël Robuchon – St-Germain (Paris, 7e arr.)
Aspic (Paris, 9e arr.)
La Condesa (Paris, 9e arr.)
La Dune du Château de Sable (Porspoder, 29)
Le Foch (Reims, 51)
Le Sérac (Saint-Gervais-les-Bains, 74)
Au Déjeuner de Sousceyrac (Sousceyrac-en-Quercy, 46)
Buerehiesel (Strasbourg, 67)
Le Cénacle (Toulouse, 31)

_

Retrait total de la sélection 

Les Loges (Lyon, 69) : le restaurant n’a pas ouvert ses portes en 2023
Le Sénéchal (Sauveterre-de-Rouergue, 12) : le restaurant a été vendu
Sur-Mesure (Paris, 1er arr.) : départ du chef Thierry Marx

Michelin France 2024

Les infos chaudes Bouillant(e)s