Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Galanga, de Thomas Danigo (Paris, 8e arr.) : place à l’essentiel

Coup de coeur pour cette table nichée dans un très bel hôtel parisien du 8e arrondissement. Discrétion, précision et concentration sur l'essentiel signées Thomas Danigo.

Sur les douze tables parisiennes qui ont glané cette année une première étoile au guide Michelin, le Galanga ne fait pas partie de celles qui ont crié le plus fort sur les réseaux sociaux. Inutile d’haranguer les foules et de jouer des coudes pour s’imposer quand la discrétion fait partie des valeurs du lieu et quand, surtout, la qualité de la cuisine du chef Thomas Danigo s’impose d’elle-même, comme une évidence, dès les premières bouchées de son menu. Malin, la tête sur les épaules, à l’écoute de ses ainés, le cuisinier de 32 ans a abandonné depuis longtemps les démonstrations inutiles pour se concentrer sur l’essentiel. Il joue l’épure sans jamais tomber dans l’excès du vide. La bouche se régale de saveurs, mêlant simplicité et évidence, évacuant l’abus de produits luxueux que certains chefs se plaisent à mettre toutes les sauces pour épater le chaland. Quand finesse et gourmandise se retrouvent dans chaque assiette, le pari culinaire est réussi. Salle cosy tendance art déco et une sommelière génialissime, aussi jeune (22 ans) que naturelle et souriante, font du Galanga un point de chute de choix dans un 8e arrondissement qui ne sait plus à quel Saint étoilé se vouer. 

_____

Galanga, Hôtel Monsieur Georges | 17 rue Washington, Paris 8e arr. | Lien vers le site du restaurant 

Crédit | Leokharfan

Les infos chaud-Bouillantes

Les derniers articles

Opinion

Le restaurant du 21e siècle en 80 mots

Tables et concepts