Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Delphine Dion : « Pour un chef, le storytelling est essentiel : il lui permet d’avancer dans son travail identitaire »

Professeure à l’ESSEC Business School, Delphine Dion mène depuis longtemps un travail autour des ‘marques humanisées’. Pour cette spécialiste de l’univers du luxe, elle estime que l’acte de se raconter - le storytelling - est essentiel pour les chefs. Elle explique également les contours d’une bonne transmission de la ‘marque’ à taille humaine.

Ce contenu est réservé aux abonné(e)s Bouillant(e)s, vous pouvez vous abonner en cliquant ici

Les infos chaud-Bouillantes

Les derniers articles

Opinion

Le restaurant du 21e siècle en 80 mots

Tables et concepts