Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

La honte du jour : Nina Métayer, trop fière de parader en Arabie saoudite car « c’est un privilège »

Tout le monde le sait désormais : l’Arabie saoudite balance des milliards de dollars à tout-va pour cacher l’une des pires répressions des droits humains au monde avec une recette qui fonctionne à merveille : inviter des « stars » en tout genre pour créer un mur de fumée devant l’horreur. Sur ce mur, Nina Métayer vient à son tour y mettre sa petit brique en participant au grand prix de Formule 1 du pays, qui se déroulera du 7 au 9 mars. 

La pâtissière s’exprime ainsi : « Contribuer à la 4ème édition du Grand Prix d’Arabie Saoudite avec mes créations est un privilège. C’est une occasion unique de célébrer l’excellence et la beauté de la pâtisserie, en harmonie avec l’esprit de compétition et de prestige que représente cet événement. Je suis inspirée par la richesse des saveurs et des traditions de l’Arabie Saoudite, et j’aspire à créer des moments culinaires qui reflètent cette magnifique diversité, créant ainsi des moments de dégustation inoubliables pour les convives. » Ah, chère Nina, la tradition saoudienne, qu’elle est belle et douce pour toutes les femmes du pays.

Michelin France 2024

Les infos chaudes Bouillant(e)s